Le Spi se DECHIRE après notre départ

BRAINWAVE
Nicolas & Georges
Sun 21 Nov 2021 18:05


 pos: 13:054.608N 029:00.282W
(21.11.21 /UTC 18h05)
 
Du CAP VERDE A GRENADE
 
Cher Amis de Brainwave,
 
Le 18 novembre à 16h00, heure locale, Georges et moi assistions au briefing du comité d’organisation ARC+ pour la 2ème étape Cap Verde - Grenade (environ 2’100 MN). Au menu du briefing, météo, ligne de départ, procédure de sécurité canaux radio, arrivée à Saint Georges à la Grenade. A la météo on nous recommande de bien descendre 300 MN au sud (cap 230) afin de pouvoir capter les alizés et d’éviter les molles (peu de vent).

Au niveau organisationnel et comme nous prévoyons une navigation sur 15 jours donc arrivée ETA entre le 4 et 6 décembre (on espère 144 MN par 24h) nous avons décidé que le chef de bord sera responsable sur une période de 3 jours d’affilée, ce qui facilite la gestion de l’équipage et du bateau. Pour ce départ Georges sera le chef de bord durant les trois prochains jours (jusqu'au 22.11.21 à 08h00 UTC). Moi je prends la barre pour le départ, Marco le routage, Mario la radio, Denis son Corps des Alpes en carbone, Claude et Kim les manœuvres.

Dans son dernier Blog, Georges vous a fait part des améliorations techniques et des problèmes rencontrés jusqu’au dernier moment sur Brainwave. Aussi nous ne pouvons pas prendre le départ à 11h30 comme toute la flottille (catamarans et  monocoques) mais seulement à 12h10... Cela me rappelle ma traversée de l’Atlantique en 2017 avec Marc Locher sur le bateau Sauvage où nos n’avions pas pu prendre le départ à temps à cause de problèmes techniques.
Après avoir fait plein de photos, rempli de joie et d’espoir pour la traversée nous quittons avec retard le ponton de Mindelo, pour la traversée de l'Atlantique. Tous les autres bateaux sont devant nous à 45 minutes de nous (donc entre 5 et 15 MN). Il nous reste qu’à mettre le turbo et en avant Brainwave pour rejoindre la flottille ! Cap au 260 et nous mettons directement le spy asymétrique. Milles après milles nous rattrapons les bateaux (voir photo) et en dépassons de plus en plus (vous avez pu vous rendre compte sur le YB Traquer / vous pouvez aussi nous suivre sur le programme gratuit MARINETRAFFIC).
Comme nous avons maintenant un vent arrière nous tangonons le spy; notre vitesse monte à 9-11 Nd. Le vent forcit à 4-5 BF (18-22 Nd) et nous sommes plus au 120 / 140 que vent arrière. C’est beaucoup pour le spy asymétrique tangoné. Nous décidons d’enlever le tangon afin d’être plus manœuvrable mais au même moment une rafale plus forte que les autres déchire en deux notre spy de bas en haut. Quelle désolations surtout que nous sommes qu’au début de notre périple. Avions-nous trop de toile à ce moment ? Est-ce une faiblesse du spy ou tout simplement qu’un spy asymétrique n’est pas conçu pour être tangoné avec autant de vent ? Chacun de nous a sa petite idée sur le sujet … Dans tous les cas, nous essaierons de le faire réparer dans quelques semaines, au port du Marin à la Martinique, sinon nous devrons en racheter un autre. Lors de notre arrivée à Las Palmas, fin octobre, nous avions eu la l’opportunité d’acheter un petit spy asymétrique d’occasion … ouf ! Nous avions bien fait de le faire. Après cette grosse avarie et ne perdant par courrage, nous continuons notre route avec la GV (grande voile) et le génois a poste (le spy sera testé le lendemain).
 
Il ne faut pas se laisser abattre et au menu du soir: salade de choux agrémentée de noix et graines de sésames et tournesols et pour le plat de résistance, steak de thon acheté au marché de Mindelo avec un bonne ratatouille et une bouteille de rosé. Un carré de chocolat pour le dessert! (Denis, chef de la pêche a déjà mis la ligne à l’eau … mais pour L’instant aucun thon ni dorade n’a voulu se laisser prendre !
 
Ici Brainwave.
Nicolas Rouge
 
 
Après quelques heures nous rattrapons les autres bateaux
SPY tangonné quelques minutes avant qu'il se déchire
L'équipage avant la traversée
La lune presque pleine nous indique le chemin (les feux en haut du mât)
Denis prépare le thon
Thon, ratattouille et riz... pour notre plaisir